En 2002, j'ai réalisé une recherche-action pour le compte du CNVA (conseil national de la vie associative). Les membres de la commission vie associative et animation territoriale se sont fortement impliqués dans ces travaux que j'ai conduit en étroite concertation avec eux.
Leur demande était d'appréhender les nouvelles formes d'organisations sociales sur les territoires, ce qui motive les personnes à participer, ce que signifie des mots très usités tels que "démocratie participative", "territoires", "gouvernance", "partenariat", "réseau", "développement durable", "société civile" et surtout comment des acteurs les appliquent. Et, in fine, en quoi tout cela interroge et bouscule la loi 1901 des associations.

Ce travail conséquent m'a conduit à rencontrer 10 histoires collectives, d'en tracer le parcours à partir de monographies et d'analyser en quoi ces nouvelles formes d'organisations sont un défi pour la vitalité des territoires.


Étude CNVA (pdf)