Je viens de me livrer au difficile exercice de mettre à plat en peu de mots mon activité.

Ces derniers mois, j'ai beaucoup sillonné la France pour accompagner diverses structures dont certaines traversaient des difficultés et des conflits. 
Je sais combien la coopération n'est pas toujours facile. La bonne volonté ne suffit pas. Il y a parfois le sentiment de honte, d'impuissance ou d'échec de créer des situations de relations humaines à l'opposé de ce qui est souhaité… Vouloir un monde meilleur, plus équitable, plus humain et vivre le mal-être dans ces structures rend la situation encore plus insoutenable.
J'ai eu de grandes satisfactions et de joies de voir les équipes retrouver leur potentiel et leur plaisir à travailler ensemble après nos séances de travail…