Il est bon de laisser du temps au temps... ce livre commencé il y a 2 ans et demi a fait son chemin. Je l'ai rédigé d'un trait, début 2013. Occupée par d'autres tâches, je l'ai repris un an plus tard. Grâce à la lecture attentionnée d'une dizaine de premiers lecteurs, j'ai pu améliorer le texte et oser penser le publier.

Il a trouvé son éditrice il y a tout juste un an. Nous nous sommes rencontrées, avec Sylvie Darreau, fondatrice des éditions de la Cheminante, lors de l'événement Étonnants voyageurs à St Malo.
Une belle rencontre car Sylvie pétille d'un enthousiasme contagieux. Je suis ravie de rejoindre sa maison d'éditions.

Aujourd'hui, je suis heureuse d'annoncer la parution de
Comme un rhizome
le 10 septembre 2015 !!!

et je suis pleine de gratitude pour tous ceux et celles qui m'ont soutenue pendant ce parcours.

Sacré événement pour moi que la sortie de ce premier roman.


C'est l'histoire d'un collectif tiraillé entre utopies fondatrices et structuration de son développement. Pour sortir d'une situation de crise, ils font appel à un accompagnement… via le DLA, naturellement...

Et c'est ainsi que la trajectoire d'Antoine, Myriam, Colette, Louis rencontre celle de Marthe, coach.

Au fil des pages est racontée l'économie sociale et solidaire et aussi le métier d'accompagnement d'organisations.

Comme un rhizome est le titre choisi par l'éditrice :

"Formé à partir de la racine, le rhizome est une tige qui pousse horizontalement et qui protège et nourrit la terre. Les philosophes Gilles Deleuze et Félix Guattari s’en sont inspirés comme modèle notamment d’une horizontalité où aucun ne prévaut sur l’autre et où chacun a un rôle à jouer… Édouard Glissant reprend l’idée des deux philosophes pour chanter l’identité plurielle et la mise en réseau du rhizome qui s’oppose à l’unicité de la racine. Il oppose avec ce concept les cultures ataviques aux cultures composites qu’il appelle de ses voeux. Béatrice Poncin en tire la possibilité d’un être-ensemble transversal où se lient individualité et coopération..." Sylvie Darreau.