Cheminer en cohérence

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Histoire de vie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 17 juin 2016

Une tournée dans les cafés lecture du Limousin et d'Auvergne

Je présente mon livre "Comme un rhizome", l'occasion d'échanger autour des thèmes de l'économie sociale et solidaire, de l'accompagnement d'organisation, de la trajectoire des individus dans un collectif…

Avec le réseau des cafés lecture

- le 28 juin à 19h au café lecture à Faux la Montagne (Limousin)
- le 29 juin au café lecture à Aubusson (Limousin)
- le 30 juin à 20h30 à Ambert à la librairie Tout un monde et l'association La Brèche (Puy de Dome)
- le 1er juillet à 20h au café lecture La Clef à Brioude (Hte Loire)

vendredi 21 août 2015

Comme un rhizome

Acheter le livre



extrait comme un rhizome

Imaginez qu'un jardin collectif puisse changer nos vies.
Imaginez que ce jardin géré de manière coopérative grâce aux compétences de chacun permette de redistribuer équitablement les richesses produites.
Imaginez que l'économie sociale et solidaire s'étende sur tout le territoire, comme des rhizomes…

C'est le rêve éveillé d'Antoine, Inès, Myriam, Colette, Louis et les autres qui, à travers Potes et Potagers, leur entreprise coopérative associative, travaillent à un changement radical de société.

Modèle ou utopie ? Antoine, le fondateur de ce projet, est au cœur de la tourmente, leader malgré lui… La question cruciale se pose : pour poursuivre l'aventure, comment faire coexister la gestion économique de l'entreprise avec les valeurs humaines qui s'y déploient ? Ils vont faire appel à Marthe, coach, pour sortir de leurs difficultés.

Premier roman sur l'économie sociale et solidaire, Comme un rhizome fait vivre de l'intérieur cette expérience très enrichissante où l'individu et le collectif se remettent en cause ensemble.

Béatrice Poncin, praticienne de l'économie sociale et solidaire et du coaching, aborde en profondeur par la fiction tous les aspects les plus constructifs et passionnants de ce modèle économique privilégiant le bien-être de tout un chacun et de tous, ensemble.

mardi 29 avril 2014

Accompagner des dirigeant.es qui partent, ceux-celles qui les remplacent, et les équipes

Je souhaite construire un processus d'accompagnement spécifique pour faciliter la transmission de la direction d'une entreprise. Mon intention est de prendre soin des personnes et de l'organisation dans cette période charnière de changement majeur.

Pour enrichir ce travail, je mène quelques entretiens avec des dirigeants fortement engagés, qui ont fait le choix de partir, et avec des dirigeants qui prennent la succession.

Si vous êtes l'un de ces dirigeants, ou membre d'une équipe dont l'entreprise a connu cette situation, et que vous voulez bien témoigner de votre expérience, n'hésitez-pas à me contacter (avant le 7 mai) : beatrice.poncin@orange.fr ou cliquez sur "contact" ci-contre à droite

dimanche 18 novembre 2012

Trophée de l'économie sociale et solidaire

Oxalis a reçu le trophée de la démocratie. C'est une belle reconnaissance d'un parcours de longue date, cette intention d'origine de faire en sorte de vivre des rapports au travail sans lien de subordination, de croire au fait que chacun puisse participer à la vie d'entreprise, avec nos tâtonnements, nos essais-erreurs, les méthodes que nous avons expérimentées et capitalisées. Je suis heureuse de cette reconnaissance, donnée par les partenaires d'Oxalis, au moment où les fondateurs ont choisi de laisser les fonctions de direction en cohérence avec l'éthique même du projet Oxalis.

Voici le mot prononcé envers les fondateurs d'Oxalis (dont je fais partie)  par Patricia qui s'est vue remettre ce prix : "je tiens à partager avec vous ce moment de reconnaissance par le réseau, de la démarche d’Oxalis depuis sa création. Il s’agit bien de cette ligne de conduite que vous avez posée dès le départ : celle de mettre la démocratie comme axe prioritaire dans la coopérative. Ce qui est récompensé n’est pas un résultat mais la démarche, c’est juste un élément de plus (si nécessaire) pour nous rappeler que c’est un travail permanent, qui doit s’adapter aux différentes mutations de cette SCOP. Ce qui est récompensé, c’est aussi le courage de se dire les points où on n’est pas d’accord et de les traiter. Ce trophée est un puzzle en bois. Je trouve le symbole très adapté".

mercredi 30 mai 2012

Changement

Je change de statut ! J'ai quitté la coopérative Oxalis que j'ai co-fondé et dirigé pendant une vingtaine d'années.

En 2008, j'ai laissé mes fonctions de direction pour laisser la place, en cohérence avec mes valeurs et celles d'Oxalis. Je suis restée entrepreneure-salariée, reprenant mon activité de consultante, coach, formatrice.

Cependant, il est difficile d'appartenir à une entreprise dont la vocation est la participation de ses membres sans pouvoir m'impliquer réellement. En effet, en tant qu'ancienne dirigeante, ma parole n'a pas le même impact.

Pour être au clair avec ma présence et aussi parce que j'avais le désir de m'alléger, de vivre pleinement mon indépendance, j'ai créé le 1er juin 2012 une EURL.

Faisant cela, je ne renie en rien mes valeurs de coopération. Je vais les incarner différemment, par des liens qui se tisseront au fil des missions ou des relations créées.

Je suis par ailleurs pleinement engagée dans deux espaces collectifs très distincts. Celui d'un groupe de supervision, code de déontologie. Celui de mon engagement bénévole au sein de la Société financière la Nef, en tant que présidente du Comité d'éthique.

Je continue d'agir professionnellement au sein de structures de l'économie sociale ou solidaire auprès desquelles j'apporte mon expérience, mes compétences et le recul acquis au cours de ces dernières années.

mardi 10 avril 2012

La mémoire

Avec ma collègue, Annie Chaigne, nous avons animé deux journées forts sympathiques avec des agricultrices et femmes en milieu rural, sur le thème de la mémoire (avec la chambre d'agriculture de la Haute-Savoie).

Nous avons tenté de démystifier la peur de perdre la mémoire. Un partage de représentations de ce qu'est la mémoire, comment je m'en sers, a abouti à la construction d'un savoir collectif fort riche. Nous avons alterné des jeux pour stimuler les composantes utiles à notre mémoire et à notre agilité mentale : la concentration, l'observation, l'éveil des sens, l'imagination, les associations d'idées… Chacune a pu explorer sa façon d'exercer sa mémoire à travers ses 5 sens, ses émotions, sa vision spaciale, son lien à l'autre...

Sur une exploitation agricole, les informations affluent, quelles sont celles que je garde, comment je les trie, comment je les transmets… Chacune a partagé ses trucs et astuces.

La mémoire construit notre identité, par nos expériences vécues, qui deviennent souvenirs. Elles sont associées à des émotions et des apprentissages qui modifient nos comportements et structurent notre identité.

Transmettre, c'est être en lien. Le lien est ce qui permet de garder sa mémoire par la stimulation que nous offre le contact avec les autres.

Notre deuxième journée a été riche d'émotions lorsque chacune a fait part de souvenirs qui faisaient sens et parlaient d'elles, de leur identité.

jeudi 14 juillet 2011

La vie de château, côté jardins

C'est l'histoire d'une famille, employée dans un château, et de son évolution à travers le portrait de trois générations. C'est l'histoire de ma propre famille récoltée à travers les témoignages de mes parents, de mes oncles et de mes tantes et de quelques cousins.

Ce livre, qui n'est pas publié, a été écrit pour que chacun de ses membres puisse connaître son héritage culturel familial.

L'écriture de ce livre fut une aventure intérieure qui jalonne mon parcours personnel et professionnel.

Il raconte la vie d'une famille ayant un grand sens du devoir, avec des principes de vertu comme ligne de conduite, une famille sobre et digne. Elle se situe dans un contexte historique, avec ses mœurs et ses évolutions. Elles s'inscrit dans des relations entre milieux de conditions antinomiques qui se côtoient pourtant intimement.

Lire la suite...

dimanche 13 mars 2011

Entreprendre sans prendre : quel rôle social pour l'entrepreneur ?


Le centre agroécologique des Amanins organise régulièrement des forum. Ce sont des temps de convivialité tranquilles, ouvert à tous, pour approfondir, en petit nombre, les échanges lancés lors de leur 5e anniversaire qui avait rassemblé près de 1200 personnes.

Celui-ci se déroulera du samedi 16 au mercredi 20 avril au centre agroécologique des Amanins dans le Val de Drôme. Voir en pdf le programme de ce forum.

Je suis invitée à venir partager mon expérience lors de la conférence qui aura lieu le samedi 16 à 14h30 avec Béatrice Barras, d'Ardelaine et Michel Valentin des Amanins et je participerais aux échanges jusqu'au lundi 18.

samedi 26 février 2011

Table ronde "femmes en économie sociale et solidaire"

J'ai le plaisir d'être invitée à une table ronde aux côtés de Danièle Demoustier, qui a été mon professeur lorsque j'ai suivi le DESS "développement et expertise de l'économie sociale" à l'IEP de Grenoble.

La question qui nous est posée est celle de l'égalité de traitement des hommes et de femmes en matière de gouvernance, d'égalité salariale, de temps de travail et de se demander si l'économie sociale et solidaire convient mieux aux femmes.

Ça se passe à la mairie de Villefontaine, en Isère, le mercredi 9 mars à 20h. Cette soirée est proposée par l'association Alpes solidaires.

J'apporterais un témoignage. La question d'être une femme dans ce que j'ai entrepris n'a jamais été une bataille pour moi. Les difficultés rencontrées résidaient plus dans le fait de "faire autrement", de sortir des sentiers battus.

Au début de ma vie professionnelle, j'exerçais un métier appartenant à une sphère très féminine et dans un milieu de femmes bien souvent dominées par des hommes : assistante sociale en centre hospitalier. Deux moteurs m'ont fait changé de milieu.

Lire la suite...

mardi 20 juillet 2010

Monographies, histoires de vie

J'aime écrire. J'aime retracer des histoires de vie.
J'ai ainsi mené des travaux d'écriture divers, au fil d'opportunités ou selon mes propres intentions.

Je mets en œuvre dans ce travail deux compétences : celle de l'écoute, issue du coaching, et celle de l'écriture, autodidacte.

Ainsi, 

• Les missions d'études que j'ai mené se sont appuyées sur des paroles d'acteurs. Comme des miroirs, les mini monographies rédigées donnent à voir autrement ce qui se dit. 

• L'ouvrage Salarié sans patron ? est construit à partir d'une vingtaine d'histoires de vie et de projets. 

• J'ai apporté un regard sur l'accompagnement apporté par le DLA à travers la rédaction de monographies d'associations de Basse-Normandie

• J'ai rédigé deux ouvrages familiaux "La vie de château, côté jardins" et "Femmes de la terre", à partir de témoignages, croisant les regards.

• J'ai écrit pour le compte de coach deux ouvrages de management.

• J'ai publié des ouvrages et plus particulièrement, un roman  Comme un rhizome aux éditions la Cheminante



Lire la suite...

mardi 1 juin 2010

Trajectoires indicibles


Trajectoires indicibles envoyé par bponcin




En 2001, notre entreprise Oxalis vivait un grand tournant qui a conduit par la suite son développement. C'est à ce moment-là que j'ai choisi de raconter cette aventure collective.
Mon intention était de transmettre l'idée que c'est possible de croire en ses rêves, ses utopies.

L'histoire de cette entreprise étant intimement liée à ma trajectoire personnelle, elle est le reflet de ma propre vision.

Aux Éditions du croquant.

Extrait Trajectoires indicibles (pdf)

Acheter le livre

Salarié sans patron ?


Salarié sans patron envoyé par bponcin

Sous ce titre provocateur, je raconte des histoires de personnes qui ont créé leur propre activité économique en rejoignant une coopérative d'activités. Je raconte aussi l'histoire de cette innovation sociale à la période même où elle sortait de la phase d'expérimentation pour se développer sur de nombreux territoires. Je montre comment il est possible d'entreprendre autrement au sein de ces entreprises si particulières. L'intention est de témoigner que chacun, chacune peut réaliser son projet par la solution coopérative.

Aux Editions du Croquant


Extrait salarié sans patron (pdf)

Acheter le livre